Super Hero

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 18 mars 2013

TERRORISME: Un des responsables de la mort de Daniel Pearl arrêté

Onze ans après la mort de Daniel Pearl, correspondant du Wall Street Journal enlevé et assassiné au Pakistan au début de l'année 2002, les forces de sécurité pakistanaises ont arrêté un personnage soupçonné d'être impliqué dans l'assassinat du journaliste américain. Les Rangers, une unité paramilitaire, indiquent avoir arrêté Qari Abdul Hayee, aussi appelé Asad Ullah, dimanche lors d'un raid dans un quartier de Karachi, la mégapole du sud du Pakistan, après une série d'attaques contre la communauté chiite du Pakistan.

Les forces de sécurité ont par ailleurs arrêté jeudi le responsable présumé d'un attentat ayant fait 50 morts il y a deux semaines à Abbas Town, un quartier chiite de Karachi. Ces arrestations interviennent alors que le Pakistan doit tenir des élections nationales et provinciales d'ici la mi-mai.

lundi 2 mai 2011

Oussama Ben Laden serait mort

L'action du commando américain a eu lieu dimanche dans une résidence d'Islamabad, contrairement aux informations de ces dernières années qui le donnaient plutôt en Afghanistan. Le corps du leader terroriste a été récupéré par les troupes américaines pour effectuer des analyses ADN, qui ont donc confirmé l'identité du chef d'Al-Qaïda. Dès la confirmation officielle de la mort du chef terroriste, des milliers de personnes se sont rassemblées spontanément devant les grilles de la Maison Blanche pour crier leur joie.


Oh, say, can you see, by the dawn's early light,
What so proudly we hail'd at the twilight's last gleaming?
Whose broad stripes and bright stars, thro' the perilous fight,
O'er the ramparts we watch'd, were so gallantly streaming?
And the rockets' red glare, the bombs bursting in air,
Gave proof thro' the night that our flag was still there.
O say, does that star-spangled banner yet wave
O'er the land of the free and the home of the brave?
On the shore dimly seen thro' the mists of the deep,
Where the foe's haughty host in dread silence reposes,
What is that which the breeze, o'er the towering steep,
As it fitfully blows, half conceals, half discloses?
Now it catches the gleam of the morning's first beam,
In full glory reflected, now shines on the stream:
'T is the star-spangled banner: O, long may it wave
O'er the land of the free and the home of the brave!
And where is that band who so vauntingly swore
That the havoc of war and the battle's confusion
A home and a country should leave us no more?
Their blood has wash'd out their foul footsteps' pollution.
No refuge could save the hireling and slave
From the terror of flight or the gloom of the grave:
And the star-spangled banner in triumph doth wave
O'er the land of the free and the home of the brave.
O, thus be it ever when freemen shall stand,
Between their lov'd homes and the war's desolation;
Blest with vict'ry and peace, may the heav'n-rescued land
Praise the Pow'r that hath made and preserv'd us as a nation!
Then conquer we must, when our cause is just,
And this be our motto: "In God is our trust"
And the star-spangled banner in triumph shall wave
O'er the land of the free and the home of the brave!

vendredi 21 janvier 2011

Paris ne cède pas à la pression

La France est "déterminée" à poursuivre sa mission en Afghanistan, a déclaré vendredi le ministère des Affaires étrangères, interrogé sur un message attribué à Oussama Ben Laden liant le sort des otages français à un retrait de ce pays. Le porte-parole du Quai d'Orsay a précisé que l'enregistrement sonore diffusé sur Al-Jazira était "en cours d'authentification". 

Plus d'infos sur Europe1

mardi 16 décembre 2008

Attentat évité à Paris au Printemps Haussmann

printemps haussman paris

PARIS (Reuters) -
Un colis suspect a été découvert mardi dans le grand magasin parisien Le Printemps Haussmann, qui a été entièrement évacué, apprend-on auprès de la préfecture de police de Paris.
"A la suite d'une alerte classique à la bombe, la police a fait évacuer Le Printemps Haussmann. Un colis suspect a été découvert, il est en cours d'examen", a précisé une porte-parole.
Laure Bretton, édité par Yves Clarisse

 

AFP - Cinq pains d'explosif ont été désamorcés mardi matin dans le magasin Printemps Haussmann à Paris (IXe arrondissement), a-t-on appris de source policière.
On ignorait la nature exacte de l'explosif qui a été désamorcé entre le premier et le second étage, selon la même source.
Une revendication, signée d'un mystérieux Front révolutionnaire afghan, était parvenue mardi plus tôt dans la matinée à l'AFP par courrier, signalant que "plusieurs bombes" avaient été déposées "dans le magasin printemps homme Haussmann".
Un périmètre de sécurité a été mis en place par la police autour du magasin qui a été évacué, a-t-on précisé de même source.