Symantec a mis en ligne un dossier (en anglais) de 84 pages portant sur leur étude de l'Underground Economy, un an de monitoring sur les réseaux IRC. On avait en tête les bots qui donnaient accès à des films et logiciels. Evidemment là, ils se sont basé sur des channels ou les utilisateurs proposent la revente de mailing list, d'exploits divers, de sites de phishing et j'en passe. Encore une fois, se faire de l'argent sale en faisant perdre l'argent clean gagné légalement pas des sociétés, ça ne plaira jamais à personne. Du moins, hors de cet underground.

Consultez leur dossier ici