Super Hero

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 25 septembre 2015

VIDEO: Paddle et baleines

Une ballade en paddle avec deux invités surprises, en vidéo :

Lire la suite...

mercredi 30 avril 2014

Un chat et une autruche empaillés transformés en drone


En 2012, un artiste hollandais Bart Jansen, hollandais né en 1979, a transformé son chat empaillé nommé Orville (en hommage à Orville Wright, l'aviateur) en chat-drone : The Orvillecopter.


Vidéo du chat drone :

 

Il a recommencé l'expérience en 2013 avec l'OstrichCopter, une autruche drone, voir ces deux vidéos ci-dessous :




Le site de Bart Jansen : www.bartjansen.tv

Pour à peine 100€ vous pouvez vous procurer un premier drône comme le Attop :

Quitte à passer plus tard aux choses sérieuses et à faire de la vidéo plus pro :

Dont résultat dans cette jolie vidéo prise au dessus de l'océan montrant des dauphins et des baleines :

vendredi 30 septembre 2011

Microdrone

Minority Report n'est plus loin :

Réaliser des drones minuscules, qui intéressent aussi la sécurité civile, n'est que l'un des objectifs qui stimulent la recherche. "Des technologies destinées à fonctionner dans un contexte de fortes contraintes de poids, d'encombrement et de consommation d'énergie, ont de multiples applications potentielles", affirme Nicolas Marchand.

Pour concevoir leur micro-engin volant, les chercheurs ont une ligne directrice qui tourne à l'obsession : le poids ! Le Delfly Micro de l'université de Delft pèse 3 grammes tout équipé. Son fuselage est en carbone et en bois ultraléger, sa voilure en film plastique PET. Et tout son équipement est à l'avenant. La batterie ? 1 g. La caméra ? 0,4 g. Le moteur ? 0,45 g...

Pourtant, sa conception reste traditionnelle : un petit moteur électrique, alimenté par une batterie au lithium, actionne le battement des ailes. Pas sûr que ces choix soient reconductibles pour le futur Delfly Nano, qui devrait peser 1 gramme en tout, pour 5 cm d'envergure...

"Nous évaluons tout le spectre des technologies possibles", annonce sans plus de précision Guido de Croon, l'un des responsables du projet. Les chercheurs de Harvard, eux, ont déjà choisi. Le battement des ailes de leur mouche est provoqué par des actionneurs piézo-électriques. Une rupture technologique, pas totalement aboutie : la mouche a encore un fil à la patte, car l'énergie et la commande du vol restent déportées.

Les français d'EVA sont aussi partis sur l'option piézo-électrique, bien adaptée à la miniaturisation. "L'objectif est de trouver un actionneur à basse fréquence (30-40 Hz) et que l'ensemble piézo - ailes - thorax vibre à sa fréquence de résonance, pour maximiser l'efficacité énergétique", précise Guylaine Poulin-Vittrant, chercheuse au Lema (CNRS/CEA, à Tours).

Une conception novatrice : plus aucune articulation, mais un thorax en alliage flexible conçu au CEA-List, qui transmet le mouvement entre les piézo et les ailes. Un premier prototype de l'ensemble est attendu dans les prochaines semaines. L'une des difficultés du projet est qu'il n'existe pas aujourd'hui d'outils de simulation prenant en compte tous les phénomènes physiques (mécanique, électrique et aérodynamique) qui entrent en jeu.

Lire plus ici : http://www.usinenouvelle.com/article/le-microdrone-sort-de-son-cocon.N157893

jeudi 7 janvier 2010

Parrot AR Drone

Un drone piloté via un Iphone avec caméra intégrée, et possibilité de jeux vidéo via la réalité augmentée !
Le AR Drone sera commercialisé courant 2010 par Parrot.

Plus d'informations : http://www.parrot.com/fr