Super Hero

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 9 janvier 2017

3600 Tanks américains en Ukraine contre la Russie

Alors que Donald Trump, le futur (illégal ?) 45ème président des USA prendra ses fonctions le 20 janvier, et que ses affinités avec la Poutine ne sont un secret pour personne, l'OTAN a envoyé 2000 tanks qui s'ajoutent aux 1600 déjà sur place en Europe pour finir la préparation de de l'opération militaire "Operation Atlantic Resolve" visant à repousser hors d'Ukraine les troupes russes ayant déjà annexé la Crimée. Une opération militaire signé Obama, qui joue ses dernières cartes avant le chaos qui s'écrit en lettre d'or et de grossiereté : "T R U M P".

mardi 24 mai 2011

Call Of Duty Modern Warfare 3 : La 3eme Guerre Mondiale virtuelle en vidéo

Call Of Duty Modern Warfare 3 : La 3eme Guerre Mondiale virtuelle en vidéo

mercredi 12 novembre 2008

Napoli et la Mafia version Gomorra

« A Naples, la violence est le moyen le plus compliqué mais aussi le plus pratique de devenir un entrepreneur qui gagne; et l’atmosphère de ville en guerre qu’on respire chaque jour a l’odeur rance de la sueur, comme si les rues étaient des salles de sport à ciel ouvert où chacun exerce sa capacité à voler, à braquer, à saccager et à tester les mécanismes du pouvoir, l’ivresse de la croissance économique.»

«3600 morts depuis que je suis né. La Camorra a fait plus de victimes que la mafia sicilienne, plus que la ‘Ndrangheta, plus que la mafia russe, plus que les familles albanaises, plus que l’ETA. en Espagne et l’IRA en Irlande réunies, plus que les brigades rouges, les NAR et tous les attentats commis en Italie durant les années de plomb. La Camorra a tué plus que n’importe quelle autre organisation.

Ce n’est pas le cinéma qui observe le monde du crime pour s’inspirer des comportements les plus marquants, mais précisément le contraire (…) Le cas du Parrain est signifi catif. En Sicile ou en Campanie, personne au sein des organisations criminelles n’avait jamais utilisé auparavant le terme padrino, fruit d’une traduction plus ou moins exacte de l’anglais Godfather (…) Les camoristes doivent se forger une image criminelle que souvent ils n’ont pas et qu’ils trouvent au cinéma. En revêtant un masque hollywoodien facilement reconnaissable, ils prennent une sorte de raccourci qui fait d’eux un personnage immédiatement menaçant.

Depuis Tarantino, ces gars-là savent plus tirer comme il faut ! Ils tirent plus avec le canon droit, mais tiennent toujours leur arme inclinée, presque à plat. Ils tirent comme dans les films, le pistolet de travers, c’est un désastre : ils touchent le bas-ventre, l’aine et les jambes, ils blessent grièvement mais sans tuer. Et donc ils sont obligés d’achever la victime d’une balle dans la nuque. Un fleuve de sang inutile, une barbarie complètement superfl ue qui n’a rien à voir avec l’exécution. »


Roberto Saviano, Gomorra

 

LE SYSTÈME (NAPLES ET LA CAMPANIE) APPELÉ CAMORRA
C’est l’organisation criminelle la plus importante d’ Europe. Elle est très intégrée dans la population, surtout dans les milieux les plus pauvres. « Le Mot Camorra n’existe pas. C’est un mot de flics utilisé par les magistrats, les journalistes et les scénaristes. Un mot qui fait sourire les affiliés (...). Celui que les membres d’un clan utilisent pour le désigner est SYSTÈME : « J’appartiens au Système de Secondigliano ». Un terme éloquent, qui évoque un mécanisme plutôt qu’une structure. Car l’organisation criminelle repose directement sur l’économie et la dialectique commerciale est l’ossature du clan. » « La nébuleuse de la Camorra se compose aussi bien de groupes avides comme des sangsues, sans projet économique, que d’avant-gardes qui développent leurs affaires à toute vitesse et visent les sommets. » Les femmes commencent à y jouer un rôle de plus en plus important du fait des nombreuses arrestations et des assassinats. Les clans gèrent de très nombreuses activités : • Extorsions de fonds. La Camorra reçoit de l’argent de la plupart des entreprises de la région sous forme d’un impôt appelé le « pizzo » • Prostitution • Contrôle de multiples activités légales telles que le commerce de fleurs, le commerce de viande • Ramassage des ordures • Jeux, boîtes de nuit • Contrebande en tous genres : objets volés et contrefaçon • Trafic des cigarettes a refait surface depuis la hausse récente du prix du tabac • Trafic de drogue en provenance du Maghreb, de la Turquie (héroïne, opium) et d’ Amérique du Sud (cocaïne). Il rapporterait jusqu’à 500 000 dollars par jour à la Camorra • Fraude : comme toutes les mafias italiennes, la Camorra détourne des subventions européennes, reconstruction en Campanie : après le tremblement de terre de 1980, la Camorra a détourné des millions d’euros sous couvert de reconstruction immobilière de la région financé par l’ Union Européenne • Offres publiques de chantiers • Gestion des déchets toxiques. Qui a permis d’empoisonner de nombreux terrains agricoles, accroissant ainsi le nombre de cas de cancers... On compte cinq camorristes pour un membre de la ‘Ndrangheta.

 

MATTEO GARRONE - Réalisation et Scénario

Né à Rome en 1968.

Après avoir obtenu le Diplôme de Lycée artistique en 1986, il commence à travailler comme assistant-opérateur pour se consacrer ensuite entièrement à la peinture.

En 1996, il remporte le Prix du Meilleur court-métrage au Sacher Festival pour SILHOUETTE.

L’ année suivante, il réalise, avec sa propre maison de production Archimede, son premier long métrage, Terra di Mezzo, distribué par Tandem et lauréat au Festival du Cinéma Jeunes à Turin, du Prix Spécial du Jury et du Prix Cipputi.

En 1998, il tourne le documentaire ORESTE PIPOLO, FOTOGRAFO DI MATRIMONI à Naples. Et, toujours la même année, son second long métrage, LES HÔTES, reçoit le Prix Kodak au Festival du Cinéma de Venise. Ce film obtient également la Mention Spéciale au Festival d’ Angers, le Prix du Meilleur Film au Festival de Valence et le Prix Kodak au Festival de Messine.

Son troisième long métrage, ROMAN SUMMER, réalisé en 2000 a fait partie de la Sélection officielle du Festival de Venise.

Mais c’est avec L’ ÉTRANGE MONSIEUR PEPPINO, en 2002, qu’il remporte le plus vif succès auprès de la critique et du public : ce film est présenté à la 55e édition du Festival de Cannes, dans la Quinzaine des Réalisateurs ; il remporte le David de Donatello pour le Meilleur Scénario et pour le Meilleur Second Rôle, le Ruban d’ Argent pour le Meilleur Montage, le Ciak d’Oro pour le Meilleur Montage, le Prix Fellini pour le Meilleur Producteur, les Meilleurs Décors, la Meilleure Photo, le Meilleur Scénario, la Meilleure Distribution. Il remporte encore le Prix Spécial du Jury au Prix Pasolini.

En 2005 il est en compétition au 54e Festival du Cinéma de Berlin avec le film PREMIER AMOUR qui remporte l’ Ours d’Argent pour la Meilleure Musique. Toujours pour la meilleure musique, il remporte le Ruban d’Argent et le David de Donatello.

 

ROBERTO SAVIANO - Sujet et Scénario

Roberto Saviano est né à Naples en 1979.

Il a vécu entre Naples et Caserte. Titulaire d’une licence de Philosophie à l’Université de Naples-Frédéric II, il a été l’élève du grand historien du sud de l’ Italie, Francesco Barbagallo.

Il fait partie d’un groupe de chercheurs de l’Observatoire sur la Camorra et l’ illégalité et collabore avec les journaux L’ Espresso et La Repubblica.

Gomorra, son premier livre, s’est vendu, en Italie, à plus de 1.200.000 exemplaires et a été un Best-Seller dans 33 pays.

La littérature et le reportage permettent à Roberto Saviano de raconter des fais réels.

En 2006, il reçoit le Prix Giancarlo Siani. La même année il reçoit également le Prix Viareggio Repaci.

Depuis le 13 octobre 2006, après le succès remporté par son livre dans lequel il dénonce les activités de la Camorra de Naples, et à la suite des déclarations des camorristes collaborant avec la justice, des informations des carabiniers et surtout des menaces, en salle d’audience, de certains caïds du clan des Casalesi au cours du procès « Spartacus », Roberto Saviano vit sous protection policière.

Une production Fandango

En collaboration avec Rai Cinema

Ce film est réalisé avec la contribution du Ministère italien des Biens et des Activités Culturels

En collaboration avec Sky

Italie2008 – Couleur - 35 mm - Scope - Dolby SRD - Durée : 135’