Vendredi 1er Juin, Vladimir Poutine, actuel président de la Russie, surement par fraude, sera reçu par le président français François Hollande à l'occasion d'un dîner à l’Élysée pour débattre entre autre de la Syrie.

Président par fraude électorale, selon l'opinion publique, Vladimir Poutine refuse toute intervention en Syrie malgré les barbaries évidentes. Je pense que certains de mes lecteurs auront envie de prendre le train, leur voiture ou leur scooter pour montrer pacifiquement mais efficacement leur mécontentement aux abords de l’Élysée demain Vendredi. Cette passivité et ces fraudes ne doivent plus être européennes et si banales. Sauf si vous les acceptez, mais j'en doute terriblement.

Soyez prudent, il est probable que François Hollande soit assez épaulé pour ne pas se planter de direction dans ses négociations avec Poutine. Ne faisons pas tout capoter. Mais supportons-le dans cette démarche.

http://www.elysee.fr/