Alors que Donald Trump, le futur (illégal ?) 45ème président des USA prendra ses fonctions le 20 janvier, et que ses affinités avec la Poutine ne sont un secret pour personne, l'OTAN a envoyé 2000 tanks qui s'ajoutent aux 1600 déjà sur place en Europe pour finir la préparation de de l'opération militaire "Operation Atlantic Resolve" visant à repousser hors d'Ukraine les troupes russes ayant déjà annexé la Crimée. Une opération militaire signé Obama, qui joue ses dernières cartes avant le chaos qui s'écrit en lettre d'or et de grossiereté : "T R U M P".