Je reviens de Barcelone, là bas les restaurants de tapas y sont repris un par un par des chinois. Je pense qu'ils ont tout compris, ou alors qu'ils ont au dessus d'eux des gros requins qui se font des tontines et refile du fric à des petites mains inexpérimentées mais volontaires pour se faire encore plus d'argent (bar tabac en France, restaurants en Espagne, fast food locaux en République Dominicaine, rachats de banques...). Ces reprises de commerce pourraient être taxées un peu plus par les gouvernements et permettre aux pays de s'en sortir grâce à cet accord, quitte à racheter plus tard, hors de prix certes, les fonds de commerce. Bref je les congratule de tant de professionnalisme mais en même temps j'aime bien leur taper dessus quand ils font des scooters en plastique, des produits qui se cassent vite ou qu'ils sont à côté de la plaque par rapport à l’Europe, telle le montre cette image.